• vendredi le 14 août, 2020

Les contrôles de température sont obligatoires dans les aéroports les plus achalandés du Canada dès aujourd’hui

Partagez nous!

30 juillet 2020 – À compter d’aujourd’hui, le 30 juillet, le contrôle de température est obligatoire et mis en œuvre par étapes dans les 15 aéroports les plus achalandés du Canada, dont Vancouver, Calgary, Toronto-Pearson et Montréal-Trudeau, selon l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA).

Le 30 septembre 2020 ou avant, les opérations de contrôle de la température commenceront dans les 11 prochains aéroports les plus achalandés: St. John’s; Halifax; La ville de Québec; Ottawa; Toronto-Billy Bishop; Winnipeg; Regina; Saskatoon; Edmonton; Kelowna; et Victoria.

Tous les passagers au départ de ces aéroports devront subir un contrôle de température avant d’entrer dans le contrôle de sécurité comme mesure supplémentaire pour aider à atténuer la propagation du COVID-19. Leur température sera prise soit par une caméra à balayage de température sur un support stationné à une distance de deux mètres, soit à une distance plus rapprochée par un thermomètre portatif sans contact.

SUR PLACE …

Les lunettes doivent être retirées avant qu’une lecture de température puisse être prise par l’appareil photo. Des projections privées seront disponibles sur demande.

Les passagers dont la température est inférieure à 38 degrés Celsius – le seuil fixé par Transports Canada – pourront se rendre au point de contrôle. Les personnes dont la température est supérieure ou égale à 38 degrés Celsius lors du premier dépistage seront invitées à attendre 10 minutes dans une zone d’attente désignée à proximité, à moins qu’elles ne présentent un certificat médical indiquant que leur température élevée n’est pas due au COVID-19 (un COVID négatif -19 test n’est pas suffisant).

Si une deuxième lecture indique une température inférieure à 38, le passager peut continuer; s’il reste à 38 ou au-dessus du seuil, ou si le passager refuse une deuxième lecture, il ne sera pas autorisé à entrer et recevra des instructions supplémentaires. Conformément à la directive de Transports Canada, le passager ne sera pas autorisé à entrer dans une zone réglementée d’un aéroport au Canada pendant 14 jours après le jour de sa lecture de température élevée, à moins qu’il ne fournisse un certificat médical attestant qu’il n’a pas la COVID-19. Un troisième contrôle de température n’est pas autorisé.

Tous les passagers doivent également porter un masque facial avant d’entrer au point de contrôle. Les enfants de moins de deux ans sont exonérés.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé pour la première fois le contrôle de la température obligatoire pour tous les passagers passant par les aéroports canadiens le 12 juin. L’approche par étapes s’appliquait d’abord aux passagers arrivant au Canada, puis à ceux qui quittaient le Canada et enfin aux passagers voyageant au Canada.

Avant l’annonce du premier ministre Trudeau, Air Canada a annoncé ses propres vérifications obligatoires de la température des passagers avant le vol dans le cadre de son nouveau programme Air Canada SoinPropre +. En plus des contrôles de température, Air Canada a également introduit des trousses de soins contenant des désinfectants pour les mains et d’autres articles de santé, ainsi que des normes améliorées de toilettage de la cabine pour inclure les pulvérisateurs électrostatiques.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu