• mercredi le 3 juin, 2020

Les dernière mises à jour d’Affaires mondiales Canada sur les rapatriements des voyageurs et des croisiéristes (30 mars)

Partagez nous!

Mise à jour médiatique – Affaires mondiales Canada (16h31)

COVID-19

LE 30 MARS 2020 : Le ministre Champagne continue de travailler à la coordination internationale face à la crise et dans la perspective de ramener au pays les Canadiens coincés à l’étranger. Depuis la dernière mise à jour, il s’est entretenu avec son homologue de l’Ukraine, avec qui il a parlé de la réponse mondiale à la COVID-19, des enjeux consulaires des deux pays et de la tragédie du vol PS753.

Retour au Canada

Des Canadiens reviendront au pays aujourd’hui à bord de vols organisés par le gouvernement du Canada, en outre en provenance du Honduras, du Salvador et d’Haïti.

Des Canadiens au Soudan, au Ghana et au Cameroun transiteront aujourd’hui par Addis-Abeba avant d’embarquer pour un vol de nuit vers Toronto.

Dans les prochains jours, plus de Canadiens devraient revenir au pays en provenance d’Espagne, de l’Équateur, d’Algérie, du Cameroun, de la République démocratique du Congo, de Madagascar, de la Hongrie et du Sénégal.

Le gouvernement du Canada a également contribué à faciliter une série de vols commerciaux  qui partiront prochainement de Delhi et de Mumbai pour les voyageurs canadiens en Inde et de Karachi et Lahore pour les voyageurs canadiens au Pakistan.

La mission du Canada au Pérou continue de coordonner la logistique des déplacements complexes de Canadiens en dehors de Lima et de Cusco en prévision des vols de retours au pays qui s’effectueront plus tard cette semaine.

Tous les voyageurs sont soumis à une période d’auto-isolement obligatoire à leur retour.

Nous nous efforçons d’aider le plus grand nombre possible de Canadiens à rentrer au pays, mais certains pourraient devoir rester à l’étranger pour une durée indéterminée. Les Canadiens qui se trouvent déjà à l’étranger ou qui ne peuvent pas rentrer au Canada doivent consulter les médias locaux et suivre les conseils de santé publique, ainsi que les directives relatives au confinement ou à l’hébergement sur place, là où ils se trouvent  (https://voyage.gc.ca/voyager/avertissements).

À PROPOS DES NAVIRES DE CROISIÈRE

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) recommande aux Canadiens d’éviter tout voyage en navire de croisière en raison de l’épidémie actuelle de COVID-19.

Nous savons que certains passagers du MS Zaandam ont été transférés à bord du MS Rotterdam. Il reste 97 passagers canadiens à bord du MS Zaandam et 150 autres à bord du MS Rotterdam. Les deux navires ont terminé leur traversée d’une durée de 12 heures du canal de Panama pendant la nuit. Pour l’instant, aucun cas de COVID-19 n’a été confirmé chez les passagers canadiens. Nous restons en contact avec les passagers et avec Holland America pour coordonner le retour des Canadiens au pays lorsqu’ils accosteront.

Les passagers du Celebrity Eclipse, parmi lesquels se trouvent 456 Canadiens, débarqueront aujourd’hui à San Diego et prendront leur vol vers leur destination de retour finale. Aucun cas de COVID-19 n’a été détecté sur ce navire.

Le Azamara Pursuit a accosté à Miami. Les passagers, parmi lesquels se trouvent 138 Canadiens, débarqueront aujourd’hui et prendront leur vol vers leur destination de retour finale. Aucun cas de COVID-19 n’a été détecté sur ce navire.

Les questions sur les mesures de quarantaine visant les Canadiens qui étaient à bord de navires de croisière et qui rentrent au pays doivent être adressées à l’Agence de la santé publique du Canada.

Comme la situation mondiale concernant COVID-19 évolue sans cesse, nous recommandons aux Canadiens qui se trouvent actuellement sur un navire de croisière de continuer à rester en contact avec les responsables des compagnies de croisière pour être au courant des dernières informations concernant l’accostage et le départ. Une fois que la compagnie de croisière aura pris ces dispositions, les passagers pourront alors explorer les possibilités pour rentrer au pays. Pour l’instant, nous demandons aux voyageurs canadiens à bord d’un navire de croisière de rester patients et de suivre les conseils des autorités en matière de santé.

AIDE AUX CANADIENS À L’ÉTRANGER DURANT LA PANDÉMIE DE COVID-19

Notre priorité absolue est de garantir la santé et la sécurité des Canadiens, tant au pays qu’à l’étranger.

Actuellement, 395 699 Canadiens se sont inscrits au Service d’inscription des Canadiens à l’étranger. Cette inscription étant volontaire, il ne s’agit pas d’un tableau complet du nombre de Canadiens à l’étranger.

À ce jour, 389 prêts totalisant 1,2 million de dollars ont été approuvés dans le cadre du programme de Prêts d’urgence COVID-19 pour les Canadiens à l’étranger. Affaires mondiales Canada et ses missions traitent actuellement environ 900 demandes de prêt.

INFORMATION IMPORTANTE AU SUJET DES ASSURANCES

Les assureurs ne couvriront plus les particuliers pour les voyages réservés à partir du 13 mars 2020, date d’entrée en vigueur de l’avis officiel global aux voyageurs. Celui-ci a préséance sur les autres niveaux de risque pour tous les pays, y compris les États-Unis, mais à l’exception toutefois des régions pour lesquelles nous conseillons d’éviter tout voyage (y compris les avis régionaux).

Les voyageurs canadiens qui sont déjà à l’étranger, y compris aux États-Unis, doivent savoir que le fait de choisir de rester à l’étranger pourrait modifier ou compliquer leur couverture d’assurance maladie de voyage, notamment en leur faisant perdre la couverture concernant la COVID-19 et d’autres conditions. Les assureurs ne peuvent donner qu’un préavis de 10 jours avant d’imposer des limites aux polices d’assurance. Nous recommandons aux Canadiens de lire attentivement les petits caractères et de demander de l’aide, si nécessaire. Les Canadiens devraient s’informer auprès de leur assureur pour en savoir plus sur leurs polices en ce qui concerne la COVID-19.

SERVICES CONSULAIRES DURANT LA PANDÉMIE DE COVID-19

Affaires mondiales Canada travaille 24 heures sur 24 pour s’assurer d’apporter une aide d’urgence et fournir des services consulaires aux Canadiens à l’étranger qui en ont besoin.

L’ampleur de la crise COVID-19 est sans précédent. Le 29 mars, le Centre d’appel de surveillance et d’intervention d’urgence a répondu à 816 appels et 3 280 courriels de Canadiens.

Les missions diplomatiques canadiennes restent ouvertes et continueront à fournir des services consulaires d’urgence aux Canadiens, en fonction des directives des autorités locales. En raison des dispositions de la Loi sur la protection de la vie privée, Affaires mondiales ne divulgue pas d’informations relatives aux cas consulaires précis.

Même si nous prenons très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger, certaines restrictions peuvent être en vigueur dans certaines régions du monde. Par conséquent, des retards dans la prestation des services consulaires et même des interruptions de service peuvent survenir.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu