• dimanche le 24 janvier, 2021

Les tests, et non la vaccination, devraient être la solution pour voyager, selon le WTTC

Partagez nous!

12 janvier 2021 — Les voyageurs non vaccinés ne doivent pas faire l’objet de discriminations lors de la réouverture des voyages après la COVID-19, déclare Gloria Guevara, présidente et directrice générale du WTTC, ajoutant que des tests complets permettront à tous de circuler librement et en toute sécurité.

“Le WTTC soutient de tout cœur le test au départ de tous les voyageurs pour s’assurer que les passagers peuvent prouver qu’ils sont négatifs à la COVID-19 et éviter ainsi la propagation”, déclare Gloria Guevara.

Il faudra beaucoup de temps pour vacciner la population mondiale, ajoute-t-elle, en particulier celle des pays les moins avancés ou des différentes tranches d’âge.

Il ne peut y avoir de discrimination à l’encontre de ceux qui souhaitent voyager mais qui n’ont pas été vaccinés. “Seul un pourcentage infime de personnes dans le monde ont jusqu’à présent reçu le vaccin, alors qu’il y a un grand nombre de personnes qui ne sont pas vaccinées, mais qui pourraient être testées, présenter un résultat négatif et voyager en toute sécurité“, dit-elle.

“L’approche de bon sens consiste à permettre la libre circulation des personnes qui peuvent prouver un résultat négatif au test, plutôt que de réserver les voyages ou les emplois à une petite minorité qui a été vaccinée.

Mme Guevara ajoute que les personnes les plus vulnérables devraient être prioritaires. “Une exigence de vaccination générale serait simplement discriminatoire à l’égard des personnes non vulnérables, telles que les générations X, Z et les Millennials, qui devraient pouvoir voyager avec la preuve d’un test COVID négatif”.

Le WTTC réclame depuis longtemps un régime de dépistage rapide et rentable reconnu au niveau international aux points de départ du monde entier. Cela permettrait d’éviter l’exportation du virus et de faciliter le rétablissement des voyages internationaux”, dit-elle.

Ces dernières semaines, les discussions sur un passeport de vaccination se sont multipliées alors que le nombre de cas continue d’augmenter dans le monde entier. En novembre 2020, Qantas et Korean Air comptaient parmi les compagnies aériennes qui évoquaient la possibilité d’un passeport de vaccination pour les voyageurs internationaux.

Source : Groupe Travelweek/Profession Voyages

Partagez nous!

Postes connexes