• lundi le 26 octobre, 2020

L’interdiction de naviguer du CDC sera prolongée jusqu’au 31 octobre d’après de nouvelles sources

Partagez nous!

30 septembre 2020 — De nombreux médias grand public rapportent que le CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) va prolonger son avis de non-navigation (No Sail Order) jusqu’au 31 octobre 2020.

Beaucoup disent aussi que le CDC faisait pression pour une prolongation jusqu’en février 2021, mais que la Maison Blanche a refusé.

Le site d’information Axios a rapporté le 29 septembre que le CDC et la Maison Blanche se sont mis d’accord sur la date du 31 octobre 2020, mais que le directeur du CDC, Robert Redfield, avait initialement proposé la date du 15 février 2021. Plusieurs autres médias, dont USA Today, ont repris cette information.

En général, le CDC annonce les extensions via son site web CDC.gov, mais au moment de la mise sous presse, aucune nouvelle déclaration n’avait été publiée.

Le CDC a prolongé son interdiction de naviguer à la mi-juillet, interdisant l’exploitation de tous les navires de croisière en mer basés aux États-Unis jusqu’au 30 septembre. L’avis de non-navigation est en vigueur depuis mars, lorsque la COVID-19 est devenu une pandémie et après que plusieurs navires de croisière ont été immobilisés en mer avec des passagers ayant contracté le virus.

Le 5 août, la CLIA (Cruise Lines International Association) a annoncé que ses compagnies de croisières océaniques prolongeraient leur pause volontaire jusqu’au 31 octobre au moins, soit un mois plus tard que l’interdiction de naviguer en vigueur à cette date.

La semaine dernière, le Healthy Sail Panel a soumis sa première phase de recommandations au CDC. Le panel, formé au début de l’été par le Royal Caribbean Group et Norwegian Cruise Line Holdings, a été chargé de trouver les meilleures pratiques des protocoles de santé et de sécurité COVID-19 pour l’industrie des croisières dans le sillage de la pandémie.

À son tour, la CLIA a annoncé l’adoption des éléments de base obligatoires d’un ensemble solide de protocoles sanitaires, y compris ceux recommandés par le Healthy Sail Panel, à mettre en œuvre dans le cadre d’une reprise “progressive et hautement contrôlée” des opérations.

Source : Travelweek
Traduit par Eloïse Petit.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu