• mardi le 26 janvier, 2021

Lonely Planet

Partagez nous!

L’éthique du voyage

Conscience, principe et règles de vie sont des synonymes qui ont retenu mon attention lorsque j’ai fait une courte recherche sur le mot « éthique. » J’ai découvert un guide que Lonely Planet, éditeur, a créé parce que son équipe est particulièrement sensible à l’éthique du voyage, et cela permet à ses lecteurs, par la qualité des informations données, de voyager en toute indépendance. Lonely Planet estime avoir une responsabilité dans le comportement de ses lecteurs et un rôle d’information essentiel afin qu’ils ne commettent pas, par ignorance, des actes menant à des conséquences fâcheuses. Ils ont toujours tenu à sensibiliser leurs lecteurs au respect des cultures locales. Ils ont donc rassemblé, dans une charte éthique du voyageur®, ce qui leur semble le plus représentatif des comportements ou des attitudes à encourager.

Pour avoir travaillé à l’étranger, cela m’a toujours frappée et parfois même choquée d’observer l’humain dans un nouvel environnement. Souvent, il s’attend à obtenir le même type de service et retrouver des repères propres à son pays d’origine. Lors de ces épisodes de folie, j’avais toujours le goût de leur dire; « Si vous désirez la même chose qu’à la maison (les postes de télévision en vacances!), pourquoi ne pas rester chez vous au lieu de casser les pieds de ceux qui tentent de vous servir? Retournez le miroir vers vous. Nous l’avons tous fait, d’une manière ou d’une autre, comme par la comparaison avec un autre hôtel, de se dire intérieurement; “C’est n’importe quoi. Ils sont tellement lents! » Pourtant, nous sommes en vacances! Je vois vos visages sourire à la lecture de ces mots. Eh oui, nous sommes humains, et nous avons notre lot de frustrations et de petits tracas de vie quotidienne qui nous rendent impatients, intolérants, voire colériques face à certaines situations.

Apprendre à découvrir d’autres cultures sans pour autant les juger, faire confiance à son bon sens et garder en tête quelques conseils, tout cela m’apparaît non seulement le gage d’un beau voyage, mais aussi d’un développement durable de notre planète.

La charte éthique du voyageur®

Des partenaires se sont associés à cette charte éthique du voyageur®. Il s’agit de la Mairie de Paris, des magazines Grands Reportages et Trek Magazine, et de la marque Aigle. Un certain nombre de voyagistes soutiennent l’action d’informer les entreprises à travers la publication de cette charte éthique du voyageur®. Il s’agit de Atalante (cofondateur), 100 % Nature, 66e Nord, Terra Incognita, et Tirawa. Encore une fois, c’est la preuve que l’union des forces de chacun apporte des résultats probants. Pour plus de détails: http://medias.voyageons-autrement.com/dossiers/charte-ethique-du-voyageur.pdf

Qu’est-ce que voyager?

Deux mondes se rencontrent chaque fois qu’une personne se déplace d’un pays à l’autre. Voyageur, touriste, découvreur, nous sommes tout cela, tour à tour. Mais, sans l’ombre d’un doute, nous sommes toujours un invité. Les pays que nous visitons avec tant de plaisir sont nos hôtes. Tout le bonheur d’un voyage peut reposer sur cette relation parfois si délicate.

Nombreuses sont les façons de voyager, d’appréhender d’autres environnements, et inévitablement, nous laissons des traces sur notre passage. Chaleureuses, généreuses, discrètes, dangereuses et inaltérables parfois. Nous en apprenons un peu plus au cours de nouveaux voyages. Chaque région est différente et, pourtant, nous sommes souvent confrontés aux mêmes interrogations, aux doutes et à nos propres certitudes.

Guide Lonely Planet version numérique

En terminant, j’ai vu que Lonely Planet offrait une version numérique de ses guides. Vous pouvez utiliser une tablette électronique, et profiter des nombreuses images pour animer l’imaginaire de vos clients et stimuler vos ventes sur plusieurs destinations.

lonelyplanet.fr/page/nos-guides-numeriques

“Il n’y a pas de mauvais touristes, mais des voyageurs mal informés”

Toujours avec cœur et passion,

 

Pour lire un autre texte d’Ariane :

Enfant voyageant seul
On dit qu’il est toujours bon de se rappeler les bonnes choses, surtout que parfois, et même souvent, il faut les répéter plusieurs fois au client pour éviter le pire. En lire plus…

Partagez nous!

Postes connexes