• dimanche le 24 janvier, 2021

“Mon but n’est pas de retarder quoi que ce soit” : Omar Alghabra nommé ministre des transports

Partagez nous!

12 janvier 2021 — Le nouveau ministre fédéral des Transports, Omar Alghabra, dit qu’il arrive à son poste avec la conviction que les dossiers du ministère – qui vont de l’aide financière aux compagnies aériennes du Canada au projet d’acquisition de Transat par Air Canada – ont un impact direct sur les Canadiens, “et sur les moyens de subsistance de nombreux Canadiens”.

Je suis conscient de l’importance des décisions que nous prenons“, a déclaré M. Alghabra.

Interrogé spécifiquement sur l’accord Air Canada – Transat, et si le remaniement ministériel d’aujourd’hui, qui voit l’ancien ministre des transports Marc Garneau assumer le rôle très en vue de ministre des affaires étrangères, va ou non retarder l’accord, M. Alghabra a déclaré : “Je ferai de mon mieux et nous travaillerons dur en équipe”. 

Lorsque le journaliste a répété sa question, en disant “J’ai demandé s’il y aurait un retard”, Omar Alghabra a dit : “Je viens de prêter serment il y a 30 minutes. Mon but n’est pas de retarder quoi que ce soit… Je veux être rigoureux”.

Un autre journaliste a posé des questions sur l’accord Air Canada – Transat, et M. Alghabra a déclaré qu’il aborderait la transaction proposée “avec le sentiment d’urgence qu’elle mérite”.

Pendant ce temps, l’industrie aérienne est en chute libre après 10 mois de pandémie et de restrictions de voyage. Le 8 novembre, Marc Garneau a annoncé une aide financière pour les compagnies aériennes canadiennes, qui serait conditionné à des remboursements, ce qui pour les agents pourrait déclencher des rappels massifs de commissions. Depuis le 8 novembre, il n’y a pas eu d’autres détails concernant le sauvetage de l’industrie aérienne.

Plus tard, M. Alghabra a ajouté : “Supportez-moi le temps que je fouille dans ces dossiers. J’accepte et je comprends le sentiment d’urgence qui accompagne ces questions”.

Il a demandé aux journalistes de lui accorder quelques jours supplémentaires pour étudier ces dossiers. “Je me mettrai au travail dès que nous aurons terminé cette conférence.

DÉCLARATION DU CNLA

Mike McNaney, président et directeur général du Conseil national des lignes aériennes du Canada (CNLA), a fait une déclaration ce matin en réponse à la nomination d’Omar Alghabra comme nouveau ministre des transports.

“Nous souhaitons la bienvenue au ministre Omar Alghabra, alors qu’il assume ce rôle à un moment critique pour notre industrie.  Les décisions prises par le gouvernement fédéral dans les semaines et les mois à venir auront un impact direct et fort sur l’avenir de l’aviation canadienne, l’avenir de nos employés et l’avenir des communautés que nous servons.

“L’aviation est en crise.  Nous perdons la connectivité et le service aux communautés à travers le Canada à un rythme qui menace de réduire à néant les milliards de dollars d’investissements réalisés au cours des dix dernières années qui ont soutenu des centaines de milliers d’emplois et ont permis d’atteindre un niveau de connectivité et de service qui a soutenu la croissance économique dans toutes les régions du Canada.  

“Les principales compagnies aériennes du Canada fonctionnent toujours sans aide sectorielle et perdent donc des parts de marché au profit de concurrents étrangers qui ont reçu un soutien sectoriel important de leurs gouvernements.

“Bien que nous souhaiterions pouvoir accueillir le ministre Omar Alghabra dans des circonstances beaucoup moins dramatiques, la réalité est que des dizaines de milliers d’employés du secteur de l’aviation ont perdu leur emploi, que des milliards de dollars d’avions sont stationnés et hors service et que la capacité du marché a été réduite de plus de 80%, les transporteurs luttant pour fournir un certain niveau de service tout en maintenant leur viabilité financière.

“Bien que nos défis soient nombreux, nous sommes déterminés à travailler avec le ministre Omar Alghabra pour un redémarrage continu et sûr de l’aviation, en nous appuyant sur les mesures prises par les pays du monde entier, en particulier l’utilisation d’une stratégie de test COVID-19 robuste liée à des mesures de quarantaine et de contrôle aux frontières

“Nous nous réjouissons également de continuer à travailler avec l’ancien ministre des Transports Marc Garneau dans son nouveau rôle de ministre des Affaires étrangères, et le ministre François-Philippe Champagne dans son nouveau rôle de ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, ainsi qu’avec le ministre Jim Carr en tant que représentant spécial pour les Prairies”.

Source : Kathryn Folliott pour le Groupe Travelweek/Profession Voyages

Partagez nous!

Postes connexes