• samedi le 17 avril, 2021

« Nous avons déjà constaté l’importance de la vaccination pour les voyages internationaux » : Justin Trudeau

Partagez nous!

7 avril 2021 – Lors de sa séance d’information sur la COVID-19 hier, le premier ministre Justin Trudeau a été interrogé sur les passeports de vaccination et sur la possibilité que le gouvernement fédéral assouplisse les restrictions de voyage actuelles pour les personnes qui ont été complètement vaccinées.

Le débat sur les passeports de vaccination s’est considérablement intensifié ces dernières semaines, et des pays tel que le Canada ont manifesté leur intérêt.

Mais alors que de nombreuses régions du Canada, dont l’Ontario, sont au milieu d’une troisième vague et que les cas liés à des variants préoccupants sont en augmentation, le message de Justin Trudeau hier était, sans surprise, un message bien connu : ce n’est pas le moment.

« Nous sommes toujours au milieu d’une troisième vague très grave », a déclaré Justin Trudeau. Il ajoute que la priorité devrait maintenant être de faire baisser la courbe. Il a toutefois précisé : « Nous espérons tous que la frontière sera rouverte afin que nous puissions recommencer à voyager dans les mois à venir. »

Justin Trudeau a pris soin de faire la distinction entre les passeports de vaccination pour les voyages internationaux et les preuves de vaccination au niveau national.

Hier, il a rappelé ce que l’industrie du voyage savait déjà : que les passeports dits de vaccination sont utilisés depuis longtemps pour les voyages internationaux, notamment la « carte jaune » pour montrer une preuve de vaccination contre les maladies telle que la fièvre jaune pour les voyages internationaux.

« Nous avons déjà constaté l’importance de la vaccination pour les voyages internationaux », a déclaré Justin Trudeau.

« Pour ce qui est des détails, nous y travaillons encore », a-t-il ajouté.

« CE N’EST PAS LE MOMENT DE PENSER AUX VOYAGES »

Image: ministre de la Santé, Patty Hajdu – 6 avril 2021

La ministre de la Santé Patty Hajdu a réitéré le message du gouvernement, en poussant la formulation un peu plus loin « ce n’est pas le moment de voyager ».

« Ce n’est pas le moment pour les Canadiens de penser à voyager », a déclaré Patty Hajdu.

L’industrie du voyage s’est opposée à ce type de message, car il met en péril non seulement les réservations de voyage actuelles, qui sont bien évidemment presque nulles, mais aussi celles des futurs voyages. Le secteur de la vente de voyages a été dévasté par la pandémie, et susciter l’intérêt des clients pour les voyages prévus plus tard en 2021 et en 2022 a permis de sauver le secteur.

Le mois dernier, Patty Hajdu a déclaré que les pays du G7, dont le Canada, s’étaient engagés à rester en contact et à travailler « en cohérence » sur la question des passeports de vaccination.

Hier, la ministre de la Santé a déclaré : « Nous nous engageons à entrer en conversation [sur les passeports de vaccination] avec nos partenaires internationaux. »

Lorsque des décisions seront prises au niveau international, a ajouté Patty Hajdu, « nous voulons nous assurer que les Canadiens disposent de ces documents pour les voyages internationaux. »

Justin Trudeau a également été interrogé sur le fait qu’une preuve de vaccination soit suffisante pour les Canadiens actuellement à l’étranger et qui souhaitent revenir au Canada. « Nous nous baserons sur des vérifications à chaque étape », a déclaré le premier ministre. Il a ajouté que le Canada poursuivra les échanges avec les États-Unis sur le sujet, soulignant que ces derniers « pourraient prendre des mesures avant nous. »

Source : Kathryn Folliott pour le groupe Travelweek/Profession Voyages

Traduction : Emmanuelle Bouvet

Partagez nous!

Postes connexes