• mardi le 26 janvier, 2021

Point sur Hawaï : Vols possibles, pré-tests et prévisions hivernales

Partagez nous!

8 septembre 2020 — La décision d’Hawaï de retarder le début de son programme de tests avant le voyage au 1er octobre aura des répercussions non seulement sur les quarantaines obligatoires, mais aussi sur les vols en provenance du Canada.

Le programme, qui devait commencer le 1er septembre, permettrait à tous les voyageurs transpacifiques de contourner une quarantaine obligatoire de deux semaines s’ils présentent la preuve d’un résultat négatif au test COVID-19 obtenu dans les 72 heures suivant leur arrivée. Cependant, en raison d’une récente augmentation du nombre de cas, le gouverneur David Ige a reporté le début du programme d’un mois afin d’assurer la sécurité des habitants d’Hawaï et de contribuer à limiter la propagation du virus.

Beaucoup de choses dépendent de ce programme, à savoir un retour au tourisme en toute sécurité pour l’une des destinations soleil les plus populaires au monde. Mais selon Laci Goshi, responsable du marché à l’Autorité du tourisme d’Hawaï, le programme est également étroitement lié à la reprise des vols canadiens.

Jusqu’à présent, ni WestJet ni Air Canada n’ont confirmé de date pour la reprise des vols vers les îles hawaïennes, mais Air Canada nous a informés que cela dépendra du programme de tests avant l’arrivée”, dit-elle à Travelweek. “L’autorité touristique d’Hawaï et Hawaii Tourism Canada travaillent en étroite collaboration pour voir comment le ministère de la santé d’Hawaï peut accepter les tests effectués par les autorités sanitaires provinciales canadiennes comme étant valables pour ce programme”.

Lorsqu’on lui demande de faire le point sur les vols possibles vers les îles, Nino Montagnese, directeur général de Vacances Air Canada, déclare à Travelweek que la situation est “très changeante”, ce qui explique qu’il ne puisse se prononcer pour l’instant.

“Chez Vacances Air Canada, nous sommes optimistes quant à la reprise prochaine des vols vers Hawaï. Je peux vous dire qu’Hawaii est une partie très importante de notre gamme de produits, et que nous l’avons incluse dans notre nouvelle brochure Winter Sun, qui vient d’être lancée la semaine dernière”, dit-il.

Bien sûr, l’absence de vols en provenance du Canada n’est qu’un des obstacles auxquels Hawaii est confrontée depuis le nord de la frontière. La fermeture de la frontière canado-américaine a été prolongée au moins jusqu’au 21 septembre, le gouvernement canadien a récemment annoncé la prolongation de la quarantaine obligatoire de 14 jours jusqu’au 30 septembre, et l’absence continue d’assurance voyage liée à la Covid-19 sont autant de facteurs susceptibles de dissuader les Canadiens de réserver un voyage dans les îles.

Mais Laci Goshi a pris la nouvelle au pied de la lettre, en gardant à l’esprit la situation dans son ensemble.

“Le fait que seules deux compagnies d’assurance voyage proposent des assurances liées à la maladie du Covid affecte également les voyages à l’étranger”, a-t-elle déclaré. “Mais l’avis aux voyageurs concernant la fermeture de la frontière canado-américaine fait partie des efforts du gouvernement canadien pour assurer la sécurité de la population”.

Localement, à Hawaï, Laci Goshi affirme que le gouvernement prend les précautions nécessaires pour assurer la sécurité des résidents et des voyageurs, ce qui inclut une nouvelle application de santé et de voyage en ligne, désormais obligatoire pour tous les voyageurs transpacifiques. Les autorités surveillent également de près les cas locaux de Covid, jusqu’au 1er octobre, nouvelle date de début du programme de dépistage pré-voyage.

“Ce programme a été mis en place pour réactiver l’industrie du tourisme dont l’économie de l’État dépend fortement, mais la raison du retard est de préserver la sécurité des résidents hawaïens”, dit-elle. “Comme nous n’anticipons pas un afflux massif de visiteurs le 1er octobre, l’industrie touristique locale sera préparée et équipée pour accueillir les visiteurs de retour sur les îles hawaïennes. En fin de compte,il s’agit d’assurer la sécurité de la communauté et de ne pas submerger le système de santé“.

Lorsqu’on lui demande si la saison d’hiver 2020/2021 est encore récupérable, Laci Goshi répond que c’est difficile à dire, faisant référence à des secondes vagues dans d’autres destinations qui pourraient indiquer des temps difficiles à venir. Ce qu’elle sait, c’est que 535 000 Canadiens ont visité Hawaï en 2019 et que la destination aurait dû connaître une augmentation de 1 à 2% cette année. C’est une pilule amère à avaler, sachant que la pandémie mondiale a tout changé, et ce, pour tout le monde. La question est maintenant de savoir quand Hawaii se remettra complètement.

“Alors que l’hiver revient, nous espérons voir les voyages vers Hawaï reprendre. La saison hivernale est rude dans le Nord et nous espérons que les consommateurs voudront passer un peu de temps dans un climat plus chaud tout en faisant l’expérience de l’esprit Aloha”, dit-elle. “Il faudra un certain temps pour que l’industrie du voyage se rétablisse complètement, mais nous savons qu’Hawaï est et sera toujours une destination qui attire des visiteurs du monde entier pour son caractère unique, sa beauté naturelle et ses habitants”.

Source : Cindy Sosroutomo pour Travelweek

Traduit par Eloïse Petit

Partagez nous!

Postes connexes