• vendredi le 23 octobre, 2020

Près de 8 000 téléspectateurs ont suivi la conférence virtuelle de Travelweek et Profession Voyages: le replay est disponible

Partagez nous!

5 juin 2020 – Web-conférence de Travelweek, “Future of Travel: Back to Business?”, a connu un franc succès, avec un nombre de spectateurs qui a largement dépassé le nombre initial de participants inscrits.

 Près de 8 000 agents de voyage, professionnels du secteur et autres acteurs intéressés ont suivi la conférence, qui s’est déroulée en ligne ce mercredi 3 juin de 13h à 15h30.

 Consultez la conférence dans son intégralité ici.

LE REPLAY

Parmi les téléspectateurs, on comptait des participants inscrits à https://bit.ly/travelweekconference ainsi que tous ceux qui ont regardé l’événement via le live Facebook de Travelweek et de Profession Voyages:

Total des vues uniques – 3 228

Max. Vues simultanées – 1 182

Live Facebook de Travelweek – 2 656

Live Facebook de Profession Voyages – 2 077

Engagements sur Facebook – 620

NOMBRE TOTAL DE TÉLÉSPECTATEURS – 7 961

La présidente de Travelweek, Devin Kinasz, ainsi que la rédactrice en chef de Travelweek, Kathryn Folliott, et la rédactrice adjointe, Cindy Sosroutomo, ont mené des entretiens sous forme de FAQ avec les principaux intervenants de l’événement, notamment:

    Joseph Adamo, directeur de la distribution de Transat et Président de TDC

    Chuck Crowder, vice-président des ventes et de la distribution chez WestJet

    Lisa Pierce, directrice générale des ventes Canada et États-Unis d’Air Canada

    Deana Murphy, vice-présidente des ventes au détail de Sunwing

    Gary Sadler, vice-président senior de Vacances uniques

    Michelle Palma, Vice-présidente des ventes sur le terrain d’Uniworld (lire le Q&A ici)

    Bruce Poon Tip, fondateur de G Adventures

REMBOURSEMENTS VS. CRÉDITS 

Les entretiens ont couvert un large éventail de sujets, mais toujours dans le même but: donner un aperçu et une inspiration à l’industrie canadienne du voyage alors qu’elle traverse une période sans précédent de quasi-interruption des voyages en raison de la pandémie de Covid-19.

Plusieurs dirigeants, dont Joe Adamo de Transat, Lisa Pierce d’Air Canada et Bruce Poon Tip de G Adventures, ont parlé à l’équipe de Travelweek du débat sur les remboursements ou les crédits.

Ce débat a été très médiatisé dans l’industrie du voyage et ne montre aucun signe de ralentissement alors que les restrictions de voyage se poursuivent. Les compagnies aériennes et les autres agences de voyage doivent économiser de l’argent, les consommateurs sont largement satisfaits des bons d’échange, mais beaucoup demandent encore à être remboursés, et les agents ne savent plus sur quel pied danser.

“Nous avons très tôt pensé que les bons et les crédits étaient une décision raisonnable face à un tel effondrement catastrophique de la demande et à l’immobilisation au sol des avions dans le monde entier”, déclare Joseph Adamo de Transat. “Préférerions-nous rembourser les voyageurs? Bien sûr”.

Transat a été “réconforté par la position de l’OTC sur la question”, ajoute Joseph Adamo. L’OTC a publié une déclaration à la fin du mois de mars disant que si des cas spécifiques peuvent faire l’objet d’une analyse plus approfondie, en général, les bons sont appropriés dans ces circonstances extraordinaires.

Lisa Pierce d’Air Canada, a souligné que les passagers d’Air Canada ayant des billets remboursables continuent à avoir la possibilité de se faire rembourser, ajoutant que depuis le 1er janvier 2020, Air Canada a remboursé près d’un milliard de dollars à ses clients. La semaine dernière, Air Canada a également annoncé de nouvelles options pour les passagers dont les vols ont été annulés en raison du Covid-19.

Pour conclure, Bruce Poon Tip, fondateur de G Adventures, a fait remarquer que les remboursements n’avaient pas seulement un impact sur les compagnies de voyage ici au Canada, mais aussi sur les partenaires de voyage du monde entier qui travaillent avec la compagnie. “Cela aurait un impact massif”, a-t-il déclaré, lorsqu’il a été interrogé sur les conséquences des remboursements à une si grande échelle. “Nous n’aurions jamais pu prévoir que le monde allait complètement s’éteindre. Nous traitons avec de très petites entreprises, des exploitations familiales. Ce serait extrêmement perturbant pour elles. Les clients disent: “Je veux être remboursé”. Ce n’est pas si facile. Ce n’est pas une solution simple”.

TABLES RONDES AVEC LES OFFICES DE TOURISME ET VOYAGISTES

La conférence a également donné lieu à deux tables rondes. La première, consacrée à “L’avenir des destinations”, a été animée par Donavan White, directeur du tourisme de l’Office du tourisme de la Jamaïque, Lynda Falcone, responsable du commerce des voyages de VisitBritain, et Rodrigo Esponda, directeur général de l’Office du tourisme de Los Cabos.

La deuxième discussion a traité de “L’avenir du tourisme de groupe” avec les intervenants Wolf Paunic, président de Trafalgar Canada, Sheralyn Berry, présidente de Contiki Canada et Adam Hodge, vice-président du marketing de Goway.

LA MARCHE À SUIVRE

“Nous sommes à un carrefour unique dans l’industrie du voyage”, a déclaré Devin Kinasz en accueillant les téléspectateurs. “Avons-nous tourné la page? Y a-t-il une deuxième vague à venir? Personne ne le sait. Ce que nous savons, c’est qu’il sera bientôt temps de sortir de l’isolement et que nous pouvons lentement commencer le processus de reconstruction, et remettre en marche l’industrie du voyage et faire en sorte que les gens voyagent à nouveau”.

Elle a ajouté que Travelweek présentait cette conférence pour parler de la manière de prendre le virage ensemble, en tant qu’industrie. “Les voyages reviendront. L’amour du voyage et les bienfaits du voyage pour le cœur, l’esprit et l’âme n’ont pas de prix”.

L’équipe de Travelweek tient à remercier tous ceux qui ont participé à la conférence de mercredi 3 juin, les orateurs principaux et les autres acteurs qui ont généreusement donné de leur temps et de leurs idées, à tous ceux qui sont restés à l’écoute, y compris les milliers d’agents de voyage à travers le pays.

Pour revoir la conférence dans son intégralité, cliquez ici.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu