• samedi le 15 août, 2020

Québec: réouverture graduelle des régions, mais “c’est pas le temps de flâner” en faisant du tourisme

Partagez nous!

Fête nationale: budget en hausse cette année, à plus de 4,1 millions $

29 avril 2020 – Le gouvernement du Québec vient d’annoncer le retrait progressif des barrages routiers dès le 4 mai, ce qui permettrait ainsi de rétablir une circulation des flux entre les régions. Cette reprise sera graduelle et toutes les régions ne seront pas “déconfinées” en même temps. Cependant, malgré cet élan de positivisme, le tourisme n’est toujours pas à l’ordre du jour et il reste recommandé d’éviter tout voyage non essentiel et ce pour une période pour l’instant indéterminée.

L’été au Québec ne semble pas gagner non plus pour le tourisme local. Aucune annonce de réouverture des sites touristiques n’a d’ailleurs été annoncée officiellement. En fait, cette réouverture semble plus psychologique qu’autre chose.

“Il faut tout de même éviter les déplacements superflus, c’est pas le temps d’aller flâner pour le plaisir. C’est pas le temps d’aller dans les magasins des autres régions. On reste dans la région où l’on se trouve. Bien que les déplacements soient autorisés. À partir du 4 mai, nous allons lever les barrages routiers des régions suivantes: Les Laurentides, Lanaudière, Chaudière-Appalaches et la ville de Rouyn-Noranda. Puis le lundi 11 mai, on va rouvrir l’Outaouais, (sauf Gatineau), l’Abitibi, La Tuque et le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le 18 mai, ce sera au tour du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie, des Îles-de-la-Madeleine, Charlevoix et la Côte-Nord . Les dates pour les autres régions seront connues ultérieurement. Notre priorité est de relancer le Québec sans relancer la pandémie” a déclaré la Vice première ministre Geneviève Guilbault lors de la conférence de presse aujourd’hui.

“Évitez les rassemblements” précise à nouveau le docteur Arruda bien qu’il confie aux Québécois qu’il s’attend à des rassemblements clandestins comme en France. Des bbq au chalet à 2 mètres les uns des autres, est-ce un rêve possible?

Le Maire de Rimouski aurait même demandé aux Montréalais de ne pas venir ! 

Les touristes Montréalais seront-ils les bienvenues cet été dans les régions? Il est trop tôt pour le dire, mais cette déclaration soulève la question.

Source: Gwendoline Duval

 

 

Partagez nous!

Postes connexes

Menu