• jeudi le 13 août, 2020

[Rio de Janeiro] 3 plages mythiques

Partagez nous!

Franck Laboue
L’aventurier épicurien
Lire plus d’articles de Franck

Je suis tombé amoureux de Rio au premier regard! Rio évoque instantanément pour moi les tropiques, la bossa nova, les montagnes, les brésiliennes et surtout les plages. Rio m’a véritablement surpris, je ne suis pas le seul: elle est toujours en bonne position sur de nombreuses « bucket list » de voyageurs. La vision de ses montagnes, la douceur de vivre, le Corcovado … À la fin de ma visite, je me suis dit: Rio est la plus belle ville au monde. Non pas pour son architecture, mais bien pour sa géographie. Imaginez des plages urbaines de plusieurs kilomètres ceinturés par les montagnes et la forêt tropicale. Un panorama unique sur terre. Pour commencer la visite de Rio je vous invite à connaître son cœur: ses plages. N’oubliez pas vos « Havainas » et votre bikini, on part à la plage.

C’EST PAR OU? 

Rio de Janeiro

Quand j’étais ado ,je passais mon temps devant des cartes du monde. Depuis, la géographie continue de me passionner. En regardant la carte de Rio de Janeiro, il y a de quoi vibrer. Les plages d’Ipanema et de Copacabana qui se rejoignent en arc de cercle, coincées entre les formations rocheuses et surplombées par l’ombre du « Cristo Redentor » ont quelque chose de magique. L’aéroport international n’est pas loin mais le trafic à Rio est une vraie calamité. Ne prévoyez pas un séjour trop court, les temps de trajets au centre-ville sont long et la visite des pics prend du temps. Comme vous le voyez l’accès aux plages est facile: c’est le lieu de rassemblement de tous les « Cariocas ». L’accès est bien sûr gratuit.

COPACABANA: LA CULTISSIME

Copacabana Rio

Copacabana c’est un nom, mais pas n’importe lequel: c’est un de ces noms qui fait vibrer, danser, rêver, voyager. Rien qu’à l’évoquer, chacun est immédiatement transporté, il y a cette espèce d’aura tropicale associée à Copacabana. En plus d’être un quartier de Rio, Copacabana est également sa plus grande plage: 4,5 km de sable blond qui s’étire en arc de cercle! Elle est l’une des emblèmes touristiques de la ville et ne laisse aucun voyageur indifférent. Copacabana est impressionnante par ses dimensions. Mais au-delà de son sable blond, c’est surtout la « faune » locale qui fait le charme de Copacabana.. Au pied du mythique Copacabana Palace et à l’ombre du pain de sucre, c’est tout Rio qui s’y donne rendez-vous. Plage de tous les rassemblements, de concerts mythiques (Queen, Rolling Stones …) ou de messes géantes, Copacabana c’est un peu la plage du peuple. Les plages sont grandes et touchent des quartiers variés. Chaque secteur a sa population: jeunes des Favelas, bobos Cariocas, sportifs ou encore LGTB. À Copacabana comme sur chaque plage de Rio on assiste au même rituel: le culte du corps. On exhibe ses muscles, sa peau, en jouant au volley, au football … les bikinis et autres strings sont de sortie! Le Brésil reste LA destination mondiale pour les cliniques de chirurgies esthétiques.

Tout le monde se montre, s’exhibe, même les très jeunes filles à la peau brune arborent de petits bikinis. Les hommes en speedo bien court s’adonnent aux sports de plage. Le soir, la plage se vide, une brume s’installe au bord de l’eau, l’ambiance est particulière.

Copacabana Rio

Autre image culte des plages de Rio: les dessins du trottoir. Ces formes représentant des vagues longent la plage et les commerces, une piste cyclable sépare la route du trottoir. À la base, ce dessin est originaire de Manaus en Amazonie. On le retrouve sur la place en face de l’Opéra. Il représente la rencontre des eaux de l’Amazone. Tout le long des trottoirs de Copacabana ,on retrouve des vendeurs de jus de fruits, des restaurants (qui ont des cuisines sous-terraines!), vendeurs d’articles de plage … Au soir venu, proche du pain de sucre, un marché aux puces s’installe. On y retrouve toutes sortes de souvenirs. Vous cherchiez un maillot de l’équipe du Brésil? C’est la bonne place!

IPANEMA & LEBLON: LES BRANCHÉES

Ipanema Rio

Je vous l’avoue tout de suite: c’est ma préférée. Ipanema, pour moi, déclasse littéralement Copacabana à plus d’un titre. La belle fait 2,5 km de long et se prolonge vers Leblon, séparée uniquement par un ruisseau. Ipanema est chic, cossue, langoureuse, charmante, et surtout elle possède le plus beau panorama du monde, surplombée par les collines. Ipanema c’est surtout le berceau de la bossa nova, cette musique teintée de jazz tropical qui fait partie de mes favorites. Une des chansons les plus célèbres des années 1960 porte le nom d’Ipanema: « The Girl from Ipanema » de Joao Gilberto, chantée par Astrud Gilberto sur la musique de Stan Getz. En toile de fond ,c’est le « Morro Dois Irmaos », la « Colline des deux frères » qui surplombe la ville. Les montagnes jumelles culminent à 533 mètres et séparent Leblon de la favela de Rocinha. Le soleil et les nuages jouent entre ses pics, une petite brume marine enveloppe la plage. La plus belle plage du monde? Ipanema jouxte le quartier le plus cossu de la ville, notamment la « Rua Garcia D’Avila » dite la rue française. On y retrouve de nombreuses boutiques de luxe, elles-mêmes voisines des grandes cliniques de chirurgie esthétique.  Ici, le courant est plus fort qu’à Copacabana. On y croise de nombreux surfeurs. Les hélicoptères et les sauveteurs sont omniprésents.

AU PIED DU PAIN DE SUCRE, LA PETITE DISCRÈTE 

Plage Pain de sucre

En prenant des photos du haut du « Pain de sucre », avec une vue sur tout Rio, j’aperçois une plage « Microscopique » au pied de la montagne. Une fois descendu, c’est un écrin tropical qui m’attend. Une petite baie cachée entourée de rochers et d’une eau d’un bleu-vert à faire pâlir de nombreux fonds d’écran. Rien à voir avec la foule et les dimensions de Copacabana et Ipanema. Ici, tout est tranquille: quelques baigneurs, des vendeurs de noix de coco, le calme en pleine métropole, à l’ombre des palmiers.

VERDICT DU CHRONIQUEUR

Rio je t’aime, j’aime ta musique, les « Cariocas » qui peuplent tes plages et tes montagnes divines qui te protègent. Rio est langoureuse comme une chanson de bossa nova. Rio c’est la fusion parfaite d’une ville avec la forêt tropicale, un endroit unique au monde. Bien évidemment, laissez-vous transporter par les incroyables plages de Rio. Si vous rendez visite à la « Cité Merveilleuse », c’est un spectacle immanquable.

Connaissez-vous les plages de Rio? Quelle est votre favorite?

CÔTÉ PRATIQUE

  • Un disque à emporterGETZ / GILBERTO (Stan Getz & Joao Gilberto – 1963) – Le disque culte de la bossa nova
  • Un film à ne pas manquerLA CITÉ DE DIEU (Fernando Meirelles – 2002) – Les favelas de Rio dans un film culte
  • Un produit à déguster: UN JUS D’AÇAI – Tout le monde raffole de ce petit fruit d’Amazonie: rafraîchissant!
  • Un restaurant à essayer: une des nombreuses Churrascaria de la ville, pour déguster des viandes en broches devant un match de foot!
  • Un souvenir à ramener: les célèbres HAVAINAS, la grande marque brésilienne de tongs de plage.

 

Partagez nous!

Postes connexes

Menu