• mercredi le 12 août, 2020

Saison des ouragans: CAA dévoile son guide pratique du voyageur averti

Partagez nous!

30 août 2019 – L’ouragan Dorian lance les hostilités de la saison 2019 des ouragans. CAA Québec édite un guide pratique pour savoir quoi faire! Les populations visées sont sur le qui-vive, alors que les voyageurs se demandent si c’est une bonne idée de succomber aux prix attrayants et d’aller y faire un tour. En fait, oui, c’est possible! À condition d’être un peu flexible.

Le meilleur ami du voyageur automnal, c’est la protection en cas d’ouragan. La plupart des grossistes en voyages et des compagnies aériennes l’offrent gratuitement, ou à peu de frais. Elle permet de modifier ses projets de vacances ou d’obtenir un remboursement en cas d’ouragan ou de tempête tropicale.

Ouragan annoncé avant le départ

Si un avertissement est émis avant votre départ pour votre destination et pour la période à laquelle vous y serez, on vous proposera en général:

  • de reporter votre voyage;
  • de changer de destination;
  • d’annuler votre séjour en échange d’un crédit;
  • de faire votre voyage quand même, à vos risques, pour autant que l’avion décolle.

Ouragan annoncé une fois sur place

Si un avertissement est émis pour un ouragan qui doit sévir pendant votre voyage, on vous proposera en général:

  • de revenir à la maison plus tôt et sans frais, sous réserve de la disponibilité des vols;
  • un remboursement complet de votre forfait, sous forme de crédit, si l’ouragan sévit moins de 48h après votre arrivée ou un remboursement au prorata des nuitées perdues, si l’ouragan sévit plus de 48h après votre arrivée. Le vol, lui, n’est pas remboursable. Si votre voyage devait se prolonger en raison d’un ouragan, les frais encourus sont aussi couverts. Certains grossistes vous protègent aussi dans l’éventualité où l’hôtel aurait subi des dommages à la suite d’un ouragan, peu de temps avant votre arrivée.

    Une assurance annulation et interruption de voyage, c’est sage. Il est tout de même sage de se doter d’une bonne assurance annulation et interruption de voyage, qu’elle soit offerte par votre carte de crédit, par vos assurances collectives ou achetée à part.

«Si les solutions qui vous sont proposées par l’agence ou la compagnie aérienne ne vous conviennent pas, votre assureur pourrait vous dédommager», explique Suzanne Michaud, vice-présidente assurances de CAA-Québec. Pour que l’assurance soit valide, précise-t-elle, il faut que le voyage et l’assurance voyage aient été achetés avant qu’une recommandation du gouvernement canadien d’éviter tout voyage dans les régions touchées par l’ouragan ne soit émise.

Il est recommandé de contacter son assureur dans les 48 heures suivant la publication d’un avertissement d’ouragan.

Cette assurance couvre les billets de retour si l’ouragan frappe pendant votre voyage, ainsi que des frais de subsistance, y compris en cas prolongation involontaire. De plus, si le mauvais temps provoque un retard important avant le départ, vous pouvez annuler votre voyage et être couvert.

Le Fonds d’indemnisation des clients des agents de voyage 

Le Fonds d’indemnisation des clients des agents de voyage peut aussi vous venir en aide pour obtenir des remboursements de services touristiques que vous n’auriez pas obtenus en raison d’un ouragan.

Une saison des ouragans dans les normales

La saison des ouragans s’étend de la mi-mai à la fin novembre, avec un pic en septembre. Cette année, la plupart des experts s’attendent à une saison un peu moins intense que la normale et prévoient de deux à quatre ouragans majeurs.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu