• jeudi le 16 juillet, 2020

Trudeau lance à nouveau le débat sur les remboursements; Garneau prolonge l’interdiction des navires de croisière

Partagez nous!

29 mai 2020 – Le ministre des Transports Marc Garneau a prolongé l’interdiction des navires de croisière opérant dans les eaux canadiennes jusqu’au 31 octobre au moins.

Les mesures mises à jour ont été annoncées ce matin.

Il est interdit aux navires de croisière (dont la nuit à bord est autorisée) de transporter plus de 100 personnes de naviguer dans les eaux canadiennes jusqu’au 31 octobre 2020.

Cette décision prolonge une interdiction antérieure mise en place en mars 2020, dans les premières semaines de la pandémie de COVID-19 en Amérique du Nord.

Également annoncé aujourd’hui, à compter du 1er juillet 2020, tous les autres navires à passagers doivent respecter les exigences des autorités sanitaires provinciales, territoriales, locales et régionales concernant les délais et les processus de reprise des opérations. Il existe également d’autres conditions pour les navires à passagers.

«Notre gouvernement est déterminé à protéger les Canadiens, en particulier en ces temps difficiles», a déclaré Garneau.

«C’est pour cette raison que j’annonce des mesures mises à jour pour les navires de croisière et autres navires à passagers au Canada, qui comprennent l’interdiction pour les grands navires de croisière de naviguer dans les eaux canadiennes jusqu’au 31 octobre 2020.»

Garneau affirme que le gouvernement fédéral continue de travailler avec d’autres ordres de gouvernement, les intervenants de l’industrie des transports et les peuples autochtones pour réexaminer les mesures et pour assurer que le réseau de transport du Canada demeure sûr et sécuritaire pendant cette période. “Nous sommes tous dans le même bateau”, a-t-il déclaré.

REMBOURSEMENTS AÉRIENS VS. PIÈCES JUSTIFICATIVES

Pendant ce temps, un journaliste du point de presse de ce matin a demandé au Premier ministre Justin Trudeau si le gouvernement fédéral voyait les billets d’avion “comme un produit de luxe qui ne méritait pas d’être remboursé”.

Trudeau a dit qu’il comprend que les Canadiens économisent leur argent durement gagné pour les billets d’avion et autres frais de voyage.

Trudeau a ajouté que la priorité absolue du gouvernement fédéral dans le contexte de la crise actuelle des coronavirus était les Canadiens, leur santé et leur bien-être. Il a réitéré des messages antérieurs, faits la semaine dernière, selon lesquels le gouvernement fédéral travaille avec les Canadiens et les compagnies aériennes du Canada pour trouver la bonne façon d’aider les Canadiens.

Il a dit qu’il savait que même si les Canadiens veulent de l’argent dans leurs poches, ils «veulent aussi avoir une industrie du transport aérien» dans ce pays quand tout sera terminé.

Trudeau affirme que le gouvernement fédéral cherche «un moyen équitable de régler ce problème» et a ajouté: «Nous examinons ce que font d’autres compagnies aériennes dans d’autres pays. Nous aurons plus à dire sur la question dans les semaines à venir. “

Partagez nous!

Postes connexes

Menu