• mardi le 31 mars, 2020

Un million d’emplois perdus chaque jour dans le secteur du voyage et du tourisme d’après une sérieuse étude du WTTC

Partagez nous!

25 mars 2020 – Les perspectives semblent sombres pour l’industrie du voyage et du tourisme dans le monde, avec jusqu’à 75 millions d’emplois menacés immédiatement en raison de la pandémie de coronavirus.

Selon une étude du World Travel & Tourism Council (WTTC), le chiffre alarmant montre une perte dans l’économie mondiale pouvant atteindre 2,1 billions de dollars américains en 2020 rien qu’avec ce secteur.

La dernière projection d’une augmentation de 50% des emplois dit “menacé” en moins de deux semaines – représente une tendance inquiétante, avec un million d’emplois perdus chaque jour dans le secteur du voyage et du tourisme.

L’analyse du WTTC montre également l’ampleur de la crise pour chaque région, l’Asie-Pacifique étant la plus touchée. La région devrait perdre 49 millions d’emplois, ce qui représente une perte de près de 800 milliards de dollars US pour le PIB lié aux voyages et au tourisme. L’Allemagne devrait être le pays le plus touché d’Europe, avec près de 1,6 million d’emplois à risque, suivie par la Russie (1,1 million), l’Italie et le Royaume-Uni (un million chacun).

Le continent Américain devrait également être durement touché, le Canada, les États-Unis et le Mexique risquant de perdre jusqu’à 570 milliards de dollars, et près de sept millions d’emplois dans le secteur du voyage et du tourisme sont menacés.

«Le nombre d’emplois actuellement menacés dans le secteur mondial du voyage et du tourisme est de 75 millions, ce qui inquiète réellement et profondément des millions de familles à travers le monde», a déclaré Gloria Guevara, présidente et chef de la direction du WTTC. «Ce nouveau chiffre effrayant représente également le retard collectif de nombreux gouvernements à travers le monde pour réagir assez rapidement pour venir en aide à un secteur, qui est l’épine dorsale de l’économie mondiale.»

Guevara prévient que si aucune action urgente n’est prise dans les prochains jours, «le secteur du voyage et du tourisme sera confronté à une crise économique dont il aura du mal à se remettre et à plonger des millions de personnes qui en dépendent pour leurs moyens de subsistance dans la dette». Cela aura non seulement un impact négatif énorme sur les grandes entreprises du secteur dans le monde, ajoute-t-elle, mais l’effet domino entraînera également des pertes d’emplois massives sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement.

Les voyages et le tourisme contribuent à 10,4% du PIB mondial et sont directement responsables de la création d’un emploi sur dix dans le monde. Pendant huit années successives, elle a dépassé la croissance de l’économie mondiale.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu