• dimanche le 27 septembre, 2020

[VIDÉO] On a testé pour vous un vol en Europe au temps du COVID19

Partagez nous!

🎥 On est live en Europe et on vous raconte : vols intérieurs, services, perte de bagages et plages!

Posted by Profession Voyages on Sunday, June 21, 2020

30 juin 2020 — Les vols internationaux reprennent peu à peu partout dans le monde. Si des règles et des précautions subsistent encore en Amérique du Nord, qu’en est-il des vols à l’intérieur de l’Europe? l’Europe pourrait accueillir les Canadiens dès cet été, mais dans quelles conditions?

Premier constat: la vie en Europe a bel et bien repris son cours et l’été a l’air de se profiler de manière très positive.

Les vols ont repris, mais les services pas forcément et pour la plupart des Européens le COVID19 est loin ! De plus, préparez-vous, ici les vols sont plein, la distanciation sociale n’est pas respectée lors de l’enregistrement ou à l’entrée dans l’avion. Il y avait un véritable choc de pratiques entre l’Europe et le Canada lors de notre arrivée le 8 juin dernier.

À l’heure où les destinations se disent prêtes à rouvrir, nous avons investigué pour vous sur ce côté du globe. Retrouvez notre dernier Facebook Live en direct de l’aéroport de Biarritz en France pour découvrir les mesures de sécurité et les services disponibles (ou non) pendant cette période de pandémie.

Rappelons que le gouvernement Canadien déconseille les voyages non essentiels et impose une quarantaine au retour. Il convient de consulter votre assureur avant de voyager pour connaître les restrictions qui s’appliquent.

L’ACCESSIBILITÉ

Concernant l’accès aux pays européens, il est préférable de bien se renseigner sur les destinations. En ce qui concerne les restrictions de voyage, pour rappel, l’Europe ne fonctionne pas comme un tout. Chaque pays a ses propres directives. Ainsi, il faut regarder par pays, pour bien être informés des restrictions et des possibles quarantaines à l’arrivée.

À savoir que la France par exemple n’exige pas de quarantaine. L’Europe est donc une destination accessible qui semble prête à accueillir les voyageurs. Nous pouvons y passer de belles vacances d’été sans se sentir en insécurité.

Vous pouvez vous référer à ce site pour connaître les restrictions et mesures par pays: https://reopen.europa.eu/en

LES SERVICES AU RENDEZ-VOUS?

Si l’activité est très dynamique dans les aéroports principaux tels que Paris, les aéroports secondaires (notamment celui de Biarritz en France) sont assez vides. La plupart des restaurants sont fermés et l’activité est très restreinte.

En fait, il y a beaucoup d’employés dans les aéroports et du côt des compagnies aériennes car il ne faut pas oublier les nombreuses mises à pied temporaire en raison du COVID19. Les vols ont repris, à des prix similaires et pourtant en offrant moins de services, que ce soit à bord, ou du côté du service client (bagage, réclamation …)

Les services ne sont donc pas toujours au rendez-vous, à plusieurs niveaux. Si vous avez un léger problème dans un aéroport, cela peut devenir vite une grosse complication de parcours. Il est bon d’anticiper tous les détails de votre voyage pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Un voyage avec une escale par exemple comporte des défis. Il y aura moins de personnel disponible pour vous renseigner, pour acheminer votre bagage … Il nous a fallu par exemple plus de 15 jours pour retrouver un bagage perdu et bien étiqueté, alors que ce type de problème est généralement, en temps normal, réglé très rapidement. .

VOYAGER PAR TEMPS DE COVID: POSSIBLE?

Il est tout à fait possible de (re)voyager par temps de Covid, en particulier en Europe. Si la distanciation physique, les éventuelles quarantaines ainsi que les bons gestes sanitaires sont respectés, il n’y a pas de raison que cela se passe mal. Les protocoles de sécurité et de santé sont mis en place dans l’avion, notamment avec Air Canada et Air France, ou la distanciation physique était tout à fait possible en raison du peu de passagers à bord et de la rangée du milieu condamnée pour le mois de juin. Cette distanciation n’étant pas obligatoire ni toujours appliquée dans toutes les compagnies.

Le choix reste au voyageur, qui est responsable des lieux qu’il visite ou non. Une homogénéité des mesures sanitaires partout en Europe, et même à l’intérieur d’un pays, est assez compliquée. C’est pourquoi le voyageur choisit par lui-même les restaurants, sites touristiques, commerces et autres lieux publics vers lesquels il préfère se diriger en toute sécurité. À savoir que toutes les régions européennes n’ont pas été touchées de la même façon par le coronavirus. Le mieux est alors de se renseigner pays par pays, et mêmes plus précisément de regarder les différentes régions et de privilégier les zones qui ne sont pas ou peu touchées par le virus. Les capitales sont donc plutôt à éviter, ou alors en fin de voyage, au retour. Encore une fois, le choix est au voyageur, libre à lui de voyager en privilégiant sa sécurité et celle des autres.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu