• mardi le 29 septembre, 2020

Voyager à Cancun pendant la COVID-19

Partagez nous!

Grand Fiesta Americana Coral Beach

14 septembre 2020 — La rédactrice Meagan Drillinger, spécialisée dans l’industrie du voyage au Mexique, a raconté à Travelweek son voyage à Cancun pendant la Covid-19. Voici son expérience!

Avec six mois de quarantaine à mon actif, dire que “l’envie d’errer s’est installée” serait un euphémisme dramatique. J’avais carrément la cabin fever!

Pour moi qui passe environ cinq mois par an au Mexique, ne plus y être depuis février, c’est une situation peu familière et inconfortable. Mais le mois d’août a vu la fin de ma période de sécheresse de voyage, puisque j’ai sauté dans un vol du John F. Kennedy de New York et que je suis descendu à Cancun pour voir comment la destination a changé à l’époque de la COVID-19.

Le Mexique a été complètement fermé au tourisme de fin mars à début juin. Mais depuis le 8 juin, Cancun et toute la région des Caraïbes mexicaines ont rouvert leurs portes et sont prêtes à accueillir de nouveaux visiteurs. Mais à quoi ressemble le tourisme à Cancun et à la Riviera Maya dans le sillage de la COVID-19?

“Je dirais que l’ambiance [dans la destination] est ralentie mais pleine d’espoir”, a déclaré Renaud Pfeifer, directeur général du tout nouveau The Fives Oceanfront à Puerto Morelos. Le complexe a ouvert ses portes en juillet. “Nous voyons des signes d’une demande en constante augmentation sur plusieurs marchés clés, y compris le marché intérieur, qui a été crucial pour notre survie. Cependant, la reprise réelle a été plus lente que ce que l’on pourrait souhaiter”.

Bien que les voyages soient ouverts et disponibles, de nouvelles procédures et de nouveaux protocoles ont été mis en place pour assurer la sécurité des voyageurs et des locaux et à éviter les cas de COVID. Le résultat est un nouveau type de paysage qui sera différent pour les adeptes de Cancun. Néanmoins, la destination est tout à fait prête et disposée à accepter le retour des voyageurs sur ses rives douces et ensoleillées.

ARRIVÉE À CANCUN

Alors que les frontières du Canada ont été fermées aux voyages non essentiels, quelques vols directs ont repris pour Cancun, principalement en provenance de Toronto et de Montréal avec Air Canada, WestJet et Air Transat.

Air Canada a mis en place un protocole Soins propres+, qui s’engage à respecter la santé et la sécurité. Ce protocole comprend des questions de contrôle sanitaire et des vérifications de température avant le vol, ainsi qu’une désinfection fréquente des zones à forte fréquentation. Les passagers et l’équipage sont tenus de porter un couvre-visage pendant toute la durée du vol. WestJet et Transat ont mis en place des procédures de sécurité similaires.

À l’arrivée à Cancun, des contrôles sont mis en place pour vérifier la température des passagers à l’arrivée. Tous les terminaux sont conformes aux nouveaux protocoles d’hygiène mis en place par le gouvernement de Quintana Roo. Cela comprend l’éloignement social, des distributeurs de gel antibactérien dans tous les espaces publics, ainsi qu’un nettoyage et une désinfection constants de toutes les zones, y compris les transports terrestres.

Alors que les Canadiens qui voyagent à l’étranger sont tenus de se mettre en quarantaine pendant 14 jours après leur retour au Canada, il n’existe pas de politique de quarantaine pour les arrivées à Cancun, ni nulle part au Mexique.

The Fives Oceanfront, Puerto Morelos

SUR LE TERRAIN À CANCUN

L’ambiance à Cancun est clairement différente. C’est une combinaison d’incertitude et d’hésitation, mêlée à un enthousiasme passionné pour la résilience de la destination et au désir de voir le tourisme revenir – mais de la manière la plus sûre possible.

Lorsque j’y étaisen août, la plupart des attractions, des hôtels et des restaurants étaient limités à 30% d’occupation, ce qui fait qu’une destination aussi dynamique et énergique que Cancun se sent vide et impuissante. Les hôtels et les restaurants étaient ouverts, mais la plupart des bars et des boîtes de nuit restaient fermés. Un regard par la fenêtre de mon hôtel sur Coco Bongo a fait naître des visions de ville fantôme. Pas de circulation, pas de musique à fond – est-ce vraiment Cancun?

Cela dit, les choses commencent à changer. Depuis le 7 septembre, la région nord de l’État de Quintana Roo a augmenté sa capacité hôtelière et touristique à 60%.Les destinations touristiques de Cancun, Cozumel, Playa del Carmen, Tulum, Riviera Maya, Isla Mueres, Costa Mujeres, Puerto Morelos et Holbox ont toutes permis une augmentation du taux d’occupation des hôtels, restaurants, centres commerciaux, parcs d’attractions, spas et terrains de golf, à 60%. Les sites archéologiques et les plages vont également rouvrir.

“Comme beaucoup d’autres dans l’industrie de l’accueil, nous sommes confrontés à des difficultés et nous travaillons avec diligence pour réactiver nos réservations avec le soutien de nos partenaires”, a déclaré Stefania Ballotta, directrice des ventes et du marketing du nouveau Barceló Maya Grand Resort, qui a ouvert en décembre 2019. “La plupart de nos efforts se concentrent sur nos partenaires locaux car il y a encore beaucoup de restrictions sur les voyages internationaux, cependant nous sommes sur la voie de la reprise et sommes confiants que nous allons dans la bonne direction”.

Les scènes dans les hôtels sont un peu différentes de celles qui se déroulent en dehors des complexes. Si la distanciation physique est bien réelle, les voyageurs sont avides de se mêler aux autres, de siroter des cocktails fruités au bord de la piscine et de se prélasser sur la plage – qui, pour l’instant, n’est ouverte qu’aux clients de l’hôtel. Les plages de Cancun, toutes réputées pour leur caractère public, ne sont actuellement ouvertes qu’aux clients des complexes balnéaires. Etles clients se réjouissent d’avoir une plage de Cancun pour eux tous seuls.

J’ai pu séjourner dans trois complexes balnéaires pendant mon séjour au Mexique : Grand Fiesta Americana Coral Beach, Live Aqua Cancun et The Fives Oceanfront. Dans chacun d’eux, des distributeurs de désinfectant pour les mains étaient largement disponibles, le personnel était entièrement masqué en permanence et le mobilier avait été réorganisé pour respecter la distanciation physique.

Le seul aspect inconfortable de l’expérience, pour moi, était que les clients des trois complexes n’étaient pas tenus de porter des masques. Les hôtels encouragent le port du masque pour les clients dans les espaces publics, et Grand Fiesta Americana et Live Aqua offrent des masques gratuits aux clients, mais cela ne veut pas dire qu’il est appliqué. Je pense que moins de 10% des clients portaient des masques dans les espaces publics.

The Fives Oceanfront, Puerto Morelos

HOTELS OUVERTS À CANCUN

La majorité des hôtels de Cancun et de la Riviera Maya sont ouverts. Cela comprend la majorité des hôtels de la zone hôtelière et de Costa Mujeres, Puerto Morelos, la Riviera Maya, Playa del Carmen et Cozumel. Selon la taille de l’hôtel, ils peuvent se sentir très tranquilles. Mais pour de nombreux voyageurs, c’est exactement ce qu’ils recherchent lorsqu’ils se déplacent pendant une pandémie.

L’État de Quintana Roo gère sa réouverture avec une stratégie de feux de circulation épidémiologique. Le système maintient les zones de destination dans certains codes de couleur, qui changent en fonction du nombre de nouveaux cas.

Maintenant que la région nord de Quintana Roo fonctionne sous la classification “jaune”, la capacité est en augmentation dans de nombreuses destinations de premier plan, pour atteindre 60%. Lors de ma visite, la région était encore classée dans la catégorie orange (capacité de 30%). Le feu vert signifie que tout est pleinement opérationnel, même si des mesures de distanciation physique seront toujours en place.

The Fives Oceanfront, Puerto Morelos

DES MESURES DE SÉCURITÉ SUPPLÉMENTAIRES

Afin de donner confiance aux voyageurs, aux employés et à la communauté, le ministère du tourisme du Mexique (SEDETUR) et le département des services de santé de l’État (SESA) ont lancé la “certification Clean & Safe Check des Caraïbes mexicaines”, qui comprend des mesures sanitaires pour la prévention et le ralentissement de la propagation de la COVID-19. Au 18 août, près de 7 000 entreprises, dont des hôtels, des sociétés de transport, des voyagistes, des restaurants et des taxis, s’étaient inscrites pour obtenir la certification.

De même, Cancun et les Caraïbes mexicaines ont été les premières destinations des Amériques à recevoir le timbre de sécurité mondiale émis par le Conseil mondial du voyage et du tourisme pour les destinations ayant adopté ses normes de protection. Cela comprend des contrôles de température – ma température a même été contrôlée à l’épicerie – des masques dans tous les espaces publics en dehors des complexes, une capacité réduite et une distanciation sociale.

LA REPRISE

La décision de voyager ou non à l’heure actuelle est une décision profondément personnelle. Cependant, le Mexique, et Cancun et la Riviera Maya en particulier, est très ouvert et prêt à accueillir les touristes. Bien que l’ambiance soit extrêmement différente de celle de Cancun des années passées, l’enthousiasme des hôtels et des centres de villégiature ne change pas, car ils sont plus qu’impatients de reprendre leurs activités. C’est néanmoins avec un optimisme prudent qu’ils poursuivent leurs activités.

“Personne ne peut dire avec certitude [si une reprise est en vue]”, a déclaré Renaud Pfeifer. “Mais je dirais qu’il y a des signes initiaux que la reprise pourrait être en route, mais plus loin à l’horizon, nous l’avions espéré. Nous nous attendons à ce que les saisons d’automne et d’hiver présentent des écarts négatifs importants par rapport aux années précédentes, mais qu’une combinaison de facteurs permette d’obtenir une saison d’été 2021 équivalente à celle de 2018/19“.

Source : Meagan Drillinger pour Travelweek.
Traduit par Eloïse Petit.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu