• dimanche le 7 mars, 2021

Web conférence #1: Quel avenir pour l’industrie de la croisière?

Partagez nous!

9 avril 2020 – Profession Voyages, le média le plus innovant de l’industrie du voyage revient avec un nouveau format inédit dans le domaine: des web conférences avec un panel d’experts pour débattre et échanger ensemble sur les défis que rencontrent les professionnels aujourd’hui.

La première conférence a eu lieu hier à 16H30 sur la page Facebook de Profession Voyages. Nous reviendrons presque quotidiennement avec ce format pour tous ensemble se projeter vers l’avenir et partager nos connaissances.

Près de 2000 professionnels l’ont visionné et salué la qualité des informations délivrées.

Rappelons que Profession Voyages réalise des entrevues en direct très régulièrement depuis 2015. Ce type de contenu fait partie de sa ligne éditoriale depuis ses débuts. Un positionnement stratégique qui aujourd’hui démontre à nouveau la pertinence et l’importance de notre média pour les professionnels du voyage.

WEB CONFÉRENCE #1: Quel avenir pour la croisière

Dans cette première web conférence, Sabrina Greca, directrice au développement des affaires pour NCL et Marc Leclerc, propriétaire de l’agence de voyage Croisières Amarc reviennent ensemble sur les erreurs qui ont coûté cher à l’industrie de la croisière, ainsi que sur les mauvaises informations qui circulent et les nouvelles tendances qui se dessinent. Précisions que Marc est également certifié “Elite” par CLIA.

Dans quelques semaines CLIA va imposer des nouvelles procédures pour les croisières. Toutes les procédures sont en train de changer.

Quelques extraits:

” CLIA décide les normes sanitaires, c’est eux qui font du lobbying avec les gouvernements par exemple. Est-ce qu’on peut faire des reproches à CLIA? “.

” Est-ce que le vide juridique est à la base de la mauvaise image de la croisière à l”ère du COVID19 ?”

” 60% des clients reportent leurs croisières. Ils ont peur de la quarantaine et non des croisières”.

“Si les pays ne sont pas prêts, nous ne pourrons pas y accoster.”

Partagez nous!

Postes connexes