• mercredi le 12 août, 2020

WestJet et Onex ont signé leur accord final. Découvrez le montant de la vente!

Partagez nous!

11 décembre 2019 – Onex Corporation et WestJet ont signé leur accord après l’approbation réglementaire finale par l’Office des transports du Canada de sa décision en vertu de la Loi sur les transports au Canada. Rappelons que l’offre d’Air Canada pour Transat suit également le processus d’approbation.

Selon les termes de l’accord, initialement prévu en mai 2019, Onex et ses fonds affiliés acquerront toutes les actions en circulation de WestJet pour 31 $ par action. La valeur de la transaction est de 5 milliards de dollars, y compris la dette assumée.

Toujours en mai, Onex a annoncé son intention de mettre WestJet à l’abri des regards. Les actions ordinaires de WestJet seront radiées du TSE dans quelques jours de bourse.

L’organisme de réglementation des transports du Canada, l’Office des transports du Canada, a annoncé le 10 décembre qu’il avait déterminé que la compagnie aérienne continuerait de respecter les exigences en matière de propriété et de contrôle canadiens.

Le CTA a noté que le président-directeur général d’Onex, Gerry Schwartz, détient au moins 60% des droits de vote de la société et est en mesure d’exercer un contrôle sur Onex, y compris lors des assemblées générales.

«À la lumière de ce qui précède, l’agence conclut que seul M. Schwartz, un Canadien, aura les moyens d’exercer un contrôle sur Onex et est convaincu qu’Onex sera en fait contrôlé par des Canadiens si la transaction proposée devait être exécutée telle que déposée. », A déclaré la décision de sept pages du CTA.

La société détiendra, par l’intermédiaire de sa filiale Kestrel Holdings Inc., le contrôle avec droit de vote de Kestrel Topco Inc., qui détiendra et contrôlera finalement WestJet et Swoop Inc., a ajouté la CTA.

L’OTC a ajouté que l’exigence d’être canadien est une exigence permanente et que l’agence doit être avisée de tout changement de son statut.

Le 31 mai, Onex a demandé à l’agence de déterminer à l’avance si WestJet et Swoop continuaient de respecter les exigences en matière de propriété et de contrôle canadiens.

La législation fédérale limite la propriété étrangère d’une compagnie aérienne canadienne à 49%, avec un maximum de 25% pour un investisseur étranger. Onex, qui gérait 23,2 milliards de dollars de capital investi au 31 décembre, est une société de capital-investissement dont les fonds comprennent des liquidités provenant d’investisseurs étrangers.

Les actionnaires de WestJet ont approuvé l’acquisition proposée en juillet, avec 92,5% des voix pour.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu